La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 14h30 05 62 33 96 60
logo Biocoop
Biocoop Pays de Lourdes

Rencontre avec Thomas Pujol, co-fondateur de la marque Bemed

Rencontre avec Thomas Pujol, co-fondateur de la marque Bemed

Le 23/01/2018

Biocoop Lourdes
Voulez-vous savoir qui se cache derrière ces jolies arabesques méditerranéennes et ces produits enchanteurs ? Thomas Pujol nous en dit un peu plus sur la philosophie et les produits bemed.

Comment vous est venue l’idée de bemed ? Ton frère et toi n’aviez sur le papier rien qui vous prédestinait au monde de la cosmétique bio…

Thomas Pujol : Avant d’entreprendre ce projet, je travaillais dans la comptabilité. Avec mon frère — qui est enseignant — nous nous intéressions depuis plusieurs années à l’aromathérapie et aux actifs naturels. Nous étions fascinés par la richesse du bassin méditerranéen, qui est depuis l’antiquité une source incroyable d’actifs, de senteurs et de pratiques de bien-être. En créant bemed, nous souhaitions incarner ce bien-être méditerranéen à travers une gamme de produits sains, simples, authentiques. C’est donc tout naturellement que nous sommes allés vers la cosmétique bio !

Peux-tu nous en dire plus ?

Thomas : Le label cosmébio a un cahier des charges intéressant, car il interdit la présence de parabens, de parfums de synthèses ou encore d’OGM. Mais il n’impose — aujourd’hui encore — que 10 % d’ingrédients bio dans la composition des produits. Nous voulions être plus ambitieux. C’est pourquoi, en plus de répondre au cahier des charges de ce label, nous inscrivons sur chaque boîte la part d’ingrédients naturels et le pourcentage d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Nous arrivons en moyenne à 73 % d’ingrédients bio, ce qui est assez remarquable, sachant que tous les produits minéraux et les produits de la mer ne peuvent pas être labellisés.



Bemed est donc un marque engagée ?

Thomas Pujol : Pour nous, la bio, c’est plus qu’un label, c’est un engagement global, qui se traduit par une démarche concrète : nous prêtons énormément d’attention à la proximité géographique de nos fournisseurs (jusqu’à l’imprimeur) et à la façon dont ils travaillent, notamment pour l’extraction de l’aloe vera. Nous cherchons à être cohérents, de la mise au point des formules à la fabrication de nos produits dans notre laboratoire partenaire à Marseille, jusqu’à l’engagement de verser 1 % de notre chiffre d’affaires à l’association Méditerranée 2000. Cette association fait un énorme travail de sensibilisation et d’actions en faveur des côtes méditerranéennes, en particulier avec les écoles. Tout cela relève d’une même logique, celle du respect des êtres et de la nature.


Votre produit phare ?

Thomas Pujol : Aujourd’hui, je dirais que le produit qui reflète le mieux l’esprit bemed, ce sont les sels de gommage pour le corps. Cette alliance de sels marins et d’huile d’olive était en effet connue et utilisée dans l’antiquité, nous avons enrichi la formule de poudre de rosier muscat dont les grains très fins nettoient plus en profondeur, et d’une touche de jasmin. Cela donne un concentré de bien-être, la qualité d’un spa à la maison, un produit millénaire et tellement d’actualité, qui reflète notre approche de la beauté : une beauté authentique et raisonnée.

Retour