La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Biocoop Pays de Lourdes
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Vendredi

Ouvert de 09h30 à 13h00
et de 14h30 à 19h00

Bio et Local !

Bio et local !

Biocoop donne la priorité aux approvisionnements locaux et de saison Ainsi, 40 de nos producteurs et transformateurs sont situés à moins de 100 kms du magasin de Lourdes.

En effectuant vos achats dans un magasin bio, vous encouragez le développement d’une agriculture qui respecte la nature et les hommes. Et lorsque vous privilégiez les produits locaux, vous favorisez l’économie de nos terroirs à travers les circuits courts et la vente directe, vous contribuez à la réduction des transports polluants, vous agissez plus encore en faveur d’une consommation responsable.

Au fur et à mesure de la réalisation de nos reportages, nous alimentons cette rubrique dédiée à la présentation de nos producteurs et transformateurs locaux. Une raison de plus pour venir régulièrement consulter notre site !
Bonne découverte !

L’Ami du pain à Lourdes

Avec un  savoir-faire reconnu bien au-delà du Pays Lourdais, cette boulangerie artisanale a tracé un large et profond sillon sur le terrain des saveurs authentiques.

C’est en 1997, après 8 années de formation dans la boulangerie bio de Saligos à côté de Luz-Saint-Sauveur, que Michel Cires crée l’Ami du pain, en association avec son frère Jean-Marc. Enrichi de son expérience, il s’attache à perpétuer un art ancestral tant au niveau des gestes que des ingrédients.

Des composants de grande qualité

Ici, l’on utilise principalement la Farine Borsa, obtenue selon un procédé de mouture qui rend assimilable l’assise protéique de l’enveloppe du grain, riche en éléments vitaux. Cette technique permet aussi de conserver le germe, lui-même pourvu en protéines et en vitamines B.
Les farines Borsa sont issues de céréales biologiques cultivées uniquement en France. En complément, Michel et ses 6 boulangers (dont 2 apprentis) emploient également une farine moulue à la meule de pierre, celle produite par  Jacques Agut, un meunier paysan du Gers. Là encore, les minéraux et l’éventail vitaminiques sont préservés.
Et puis bien sûr, il y a le levain, le même, régénéré quotidiennement depuis 20 ans ! Les ferments lactiques qu’il contient dégradent lentement les sucs du blé tout en générant naturellement des arômes de noisette et d’amande. Alors pourquoi en changer ? Quant au sel, il vient tout naturellement de Guérande, un nom qui fleure bon la tradition des terroirs de France.

Un large assortiment, du Touzelle au Sans gluten

Dans votre biocoop, vous retrouvez une grande partie de la production artisanale de l’Ami du Pain : campagne, seigle, maïs, petit épeautre, kamut … et deux produits très originaux : le pain de Touzelle, du nom d’un blé très ancien, délaissé en raison d’un rendement bien plus faible que celui des variétés modernes. Cette céréale, récemment  réhabilitée par quelques paysans passionnés, donne naissance à un pain très digeste à la saveur d’épice douce. Et pour les gourmands, la Boulangerie de l’Ami du pain concocte aussi quelques délicieuses petites galettes comme les cookies au petit-épeautre et à la fleur d’oranger, ou encore les croquants aux amandes…bio comme il se doit.

Une réputation régionale

L’Ami du Pain livre le fruit de son travail dans plusieurs magasins bio du Gers et des Hautes-Pyrénées. Vous pouvez également retrouver la boulangerie lourdaise sur bon nombre de marché régionaux comme à Muret en Haute-Garonne ou à Nay dans les Pyrénées-Atlantiques. Et chaque année au Festival de Marciac où elle vend plus de 200 kg de pain chaque jour !

Interview
Michel Cirès
, le patron boulanger de l’Ami du Pain

Michel, qu’est-ce qui vous a conduit à choisir ce beau métier ?

Deux hommes ont joué un rôle majeur dans ma décision de m’orienter vers la boulangerie bio dès la fin de mes études : mon père tout d’abord, à qui je voulais faire plaisir car il a toujours adoré le bon pain, et le Commandant Cousteau ensuit,  un grand défenseur de l’environnement à l’origine de ma prise de conscience écologiste.

Que représente l’univers du
pain pour vous ?


En premier lieu, quelque chose de magique car un pain fabriqué dans des conditions artisanales est une pièce vivante qui requiert toutes les attentions. Et puis il y a aussi le côté humanitaire car je mets mon expérience au service de programmes alimentaires en Afrique de l’Ouest. Nous encourageons par de nouvelles méthodes de panification, la réintroduction du mil et du sorgho dans le pain  local.

En quelque sorte, comme Biocoop, vous soutenez les petits producteurs !

Exactement. J’apprécie d’ailleurs depuis longtemps la philosophie de ce réseau coopératif que je trouve en accord avec mon côté militant. Nos engagements respectifs sont là pour démontrer que le bio, par son important volet économique, social et humain, s’inscrit aussi dans un vrai projet de société.